Vous êtes ici

Le Projet de Réhabilitation Economique et Environnementale du Fleuve Niger

La réhabilitation du fleuve Niger a été identifiée comme une priorité pour le gouvernement et comme une partie intégrante du  programme national de sauvegarde du fleuve Niger (PNS-FN). Le PREEFN sera mis en œuvre grâce à un financement de l'IDA de US $ 27,8 millions [subvention / crédit]. Un fonds de préparation de projet de 3,5 millions de dollars américains a été assuré pour préparer une analyse technique et des études qui ont permis d'identifier les activités les plus appropriées et rentables à réaliser pour atteindre les objectifs du projet.

La Zone d’intervention du PREEFN

 

La zone d’intervention du PREEFN est le Delta 

Intérieur du Niger, à savoir de Ké-Macina à Akka, dans les cercles de Mopti, Djenné, Youwarou, Ténenkou dans la région de Mopti et le cercle de Macina dans la région de Ségou. Pour cette première phase du projet, trois communes sont concernées, à savoir Kolongo, Kokry et Macina.

 

Les activités prévues dans le PREEFN seront spécifiquement orientées vers les  populations locales dans et autour du DIN. Les bénéficiaires directs comprennent les opérateurs de transport, les groupes villageois, les agriculteurs, les pêcheurs, les éleveurs, les organisations de jeunesse, les femmes et les populations vulnérables. Un plus grand nombre de bénéficiaires seront atteints une fois que les activités de moyens de subsistance seront financées dans le cadre d'une opération ultérieure une fois que la sécurité sera rétablie dans la région.

En plus des communautés locales ciblées, les bénéficiaires comprendront d'autres acteurs infranationaux, y compris les départements techniques déconcentrés (eau, transports, environnement, agriculture, élevage, recherche, etc.), la société civile (ONG, associations, etc.) et les autorités locales (municipalités et régions).

L'objectif principal de  ce projet est d'améliorer la navigation et les services portuaires et de restaurer les fonctions et services écosystémiques et d'accroître l'accès à des activités améliorées de subsistance dans des sites ciblés dans le Delta intérieur du Niger. Cet objectif sera atteint en réduisant les contraintes majeures liées au  transport fluvial , en mettant en œuvre des mesures visant à atténuer la sédimentation et l'érosion des bancs de sable dans les lieux critiques et à créer des possibilités d'amélioration des moyens de subsistance de la population locale. Ces objectifs seront atteints de manière progressive en raison de la nécessité de s'adapter à l'évolution de la situation de sécurité dans la zone du projet.

En effet, ce projet contribuera à relever le défi de la sécurité alimentaire et de la réduction de la pauvreté tout en augmentant la résilience au changement climatique et en réduisant la concurrence sur les ressources du fleuve. Il favorisera la gestion durable de certaines des fonctions les plus importantes du fleuve, en particulier en ce qui concerne le transport et l'accès à l'eau. En outre, le projet contribuera également à améliorer les moyens de subsistance de la population bénéficiaire. Cet objectif est aligné sur la stratégie africaine de la Banque mondiale, notamment en mettant l'accent sur la vulnérabilité et la résilience.

Activités du PREEFN

Enfin, cette opération est une traduction concrète du lien étroit entre le changement climatique et la fragilité, notamment grâce aux efforts visant à renforcer l'adaptation au changement climatique et le programme du fleuve Niger. C'est pour cette raison que ce projet fait partie du Plan d'investissement pour la résilience climatique du bassin du Niger présenté à la COP21 à Paris, qui fait lui-même partie intégrante du Plan d'activités climatologiques africaines de la Banque mondiale.

 

Navigation

Syndiquer

S'abonner à Syndiquer

Tout droits réservés 2016 @ ABFN MALI